Suite à une petite lecture sur formats ouverts.org au sujet de l'utilité de garder le clavier AZERTY en vie, je me suis posé une question:

"Est-ce que ça peut marcher ?"

Il est vrai que les claviers Azerty ne sont pas très pratiques, surtout pour nous autres français avec notre tripotée de mots comprenant des lettres accentuées. Et il est vrai que mon auriculaire n'est pas non plus aussi agile que mon index... et l'utiliser pour taper un 'p' ou un 'A' c'est encore pire quand c'est la main gauche) ce n'est pas très agréable alors qu'un 'z' un 'w' ou un '€' que l'on utilise beaucoup plus rarement serait tout de même plus agréable et plus rapide.

Manque de pot, on touche ici à quelque chose de vraiment plus visible que la simple amélioration du systèmes de sémaphores dans le noyau. (oui, il fallait que je la sorte) et des générations entières de non-initiées (comprendre pour qui ce n'est qu'un outil et qui sont bien obligés), tant en informatique qu'en ergonomie ne verront cela que comme un changement dans leurs habitudes bien rodées. (déjà bien contents de retrouver le 'K' du premier koup ). Il s'agira bien sur d'une période de transition, mais les transitions ne sont généralement pas les périodes les plus joyeuses en entreprise ou dans le commerce (prenons la transition à XP où l'on disait que c'était tout pourri, moche, pas joli et encore moins pratique).

Et qu'en est-il des serial gamers? comment vont-ils faire lorsque pensant appuyer sur la touche "soin d'un équipier" leur arme se mettra à cracher des balles?

Je crains que cette nouvelle idée, excellente d'un point de vue pratique (saisie plus rapide, doigts moins douloureux) ne se heurte à la barrière de l'existant et il aurait mieux valu passer ce cap avant la démocratisation de l'informatique. Quelle idée d'adapter une contrainte datant de l'ère des machines à écrire à un clavier (dont la partie mécanique est tout de même bien moins complexe)...